Les pièces de commande d’un pit bike

La base de la commande d’un pit bike, c’est le guidon. C’est sur ce dernier que viennent se fixer un ensemble de pièces qui sont utiles pour piloter le pit bike. Sachez que vous pouvez changer le guidon d’origine pour l’adapter à vos besoins. Vous avez également la possibilité de remplacer les éléments qui sont reliés au guidon. Voici une présentation concise des pièces de commande d’un pit bike.

Le guidon et sa composition

Le guidon peut être considéré comme un support. En ce sens, lorsqu’il est pris indépendamment de ses composants, il ne sert à rien : c’est une pièce d’aluminium (ou d’acier) sans intérêt. Le premier composant d’un guidon, celui que l’on remarque au premier regard, ce sont les poignées. Ce sont elles qui abritent les systèmes de tirages, lesquels permettent d’accélérer la vitesse. Autrement dit, ce sont indirectement les poignées qui rendent possible l’accélération du pit bike. Sur https://www.wkx-racing.com/98-pieces-detachees-pit-bike-dirt-bike, vous trouverez des exemples de guidons et de poignées. Le guidon accueille également le coupe circuit, le levier et le câble d’embrayage, le câble d’accélérateur, le levier de frein et le contacteur de démarrage.

Le freinage, l’accélération et le dispositif d’embrayage

Conduire un pit bike est à la portée de tous. En revanche, piloter un pit bike dans le cadre d’une compétition requiert un haut niveau de maîtrise de cette mini moto. À ce propos, cet article expose les différentes compétitions de pit bike qui existe à l’heure actuelle. Pour bien dompter un pit bike, il est nécessaire de maîtriser trois points : l’embrayage, l’accélération, la décélération, ainsi que le freinage. Toutes ces opérations sont réalisées à partir du guidon. On comprend dès lors pourquoi ce dernier est la pièce fondamentale parmi toutes les pièces de commande. L’accélération est possible grâce au tirage du câble d’accélérateur. L’embrayage est manœuvré par le levier d’embrayage et le câble d’embrayage. Quant au freinage, il est actionné au moyen du levier de frein, et les durites de frein qui contiennent l’huile qui va actionner les pistons des mâchoires de frein.

Le démarreur et le sélecteur

Cette fois-ci, on n’est plus au niveau du guidon même si ces deux éléments font partie des pièces de commande. Le kick de démarrage, qui permet de mettre le pit bike en marche, se trouve à hauteur du pied droit du conducteur. C’est du coté gauche que l’on trouve le sélecteur. Ce dernier vous sert à passer les vitesses, ou plutôt à choisir, la vitesse à laquelle vous souhaitez commencer à rouler. Le kick de démarrage est plus communément appelé kick-starter. Kick de démarrage et sélecteur sont deux pédales (on peut aussi parler de levier) que l’on actionne avec les pieds. Le kick de démarrage, une fois qu’il est actionné, permet de lancer le moteur : en clair, sans lui, le pit bike ne peut se mettre en marche. Puis, le conducteur actionne le sélecteur pour choisir la vitesse de démarrage. Kick de démarrage et sélecteurs de vitesse peuvent être remplacés en cas de panne ou de travaux de personnalisation du pit bike.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *