Un voyage long-courrier sur une moto : comment assurer votre confort ?

Voyager à moto peut être une excellente alternative afin de se dépayser à moindre cout. Non seulement vous pouvez vous laisser aller à votre passion de la vitesse, mais ce sera également une bonne occasion pour bien profiter du paysage. Une question reste sans réponse : comment avoir un minimum de confort sur la route ? Tel est l’objet du guide suivant.

Faire des arrêts en court de route

Le principal inconvénient d’une moto est que vous n’avez pas d’accoudoir ni de soutien pour le dos. Un trop long trajet, notamment sur des routes secondaires, peut donc vous être néfaste.
La solution est de faire des pauses de temps en temps. Quand vous vous sentez fatiguer, arrêtez-vous sur le bas-côté et prenez le temps de profiter du paysage. Ne vous éloignez cependant pas de vos deux roues au risque de vous le faire voler.
Pendant ses temps de pauses, vous pouvez boire un peu ou prendre quelques photos, voire déguster quelques casse-croutes. Cela vous donnera plus de force pour la suite de l’aventure. Chacun peut en profiter pour revoir son look. Après tout, il n’y a aucune raison pour ne pas être tendance et chic, même sur une moto. Mais attention, le vent y souffle fort, un blouson ou une veste ne serait pas un luxe.
Les pauses sont également des moyens afin de garantir votre sécurité sur la route. En effet, il est plus difficile de garantir la stabilité de l’engin si vos muscles fatiguent. Certains pensent même à passer la nuit dans les hôtels au court du périple.

Échanger les places

La conduite d’une deux roues nécessite une concentration de toutes les instantes : une chose difficile quand ce sont les mêmes paysages qui vous tombent sous les yeux des heures durant. Une technique qui a fait se preuves est de voyager avec un copilote. Ainsi, vous pouvez échanger vos places fréquemment.
Mais attention, il est interdit de dormir au cours d’un voyage à moto. Cela pourrait impacter sur la stabilité de l’engin.
En pleine ville, il est également interdit d’écouter de la musique au risque de se déconcentrer de la route. Cette règle prévaut pour les voyages de longue durée. Préférez plutôt admirer l’espace et la beauté de la nature.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *