Permis moto : le test du code

Eh oui, il faut également un permis pour conduire une moto. Pour avoir ce permis, il faut passer un examen composé, comme dans le cas du permis voiture, d’une épreuve théorique qu’est le code et d’une épreuve pratique. En matière de moto, on distingue le permis A1, le permis A2 et le permis A.

L’inscription au code

L’épreuve théorique est le préalable pour pouvoir passer l’épreuve pratique. Vous devez à tout prix réussir votre code, sinon, vous restez bloqué. Outre les moto-écoles, vous pouvez vous entraîner et réviser sur la plateforme http://examen.em-concilium.eu. Peu importe la catégorie de permis que vous souhaitez obtenir, réussir l’épreuve est obligatoire. Une salle d’examen accueille au plus 40 candidats. L’épreuve s’étale sur 1 h 30. Enfin 11 thèmes sont traités durant l’examen. Parmi eux figurent les règles d’arrêt et de stationnement, les règles de priorités ou encore celles concernant les usagers et le partage de l’espace public.

L’organisation de l’épreuve

examen-code-de-la-routeLes candidats sont accueillis en salle et leur convocation ainsi que leur identité sont contrôlées. Chaque participant à l’examen est enregistré puis, on leur remet, à chacun un boîtier d’examen. Une fois les formalités d’usage terminées, le responsable de salle présente le déroulement et les modalités de l’épreuve. Cette dernière est réalisée via le boîtier. Pour répondre au questionnaire, il faut suivre une procédure. Les consignes à ce sujet vous sont données par l’examinateur. C’est après cette présentation et briefing que l’épreuve peut débuter. Il consiste en un diaporama sur lequel défilent 40 questions.

La suite

passer-examen-codeLes boîtiers sont corrigés. Puis, les résultats sont publiés et retranscrits sur le dossier d’examen. Le candidat qui donne 35 bonnes réponses sur 40 questions est déclaré reçu au code. Il peut alor

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *